Le 8 décembre 2022

à 20h

Edin Karamazov

Karamazov.jpg

Edin Karamazov est un luthiste-musicien bosniaque renommé (né en 1965 à Zenica, en Bosnie-Herzégovine).

Il a étudié le luth avec Hopkinson Smith à la Schola Cantorum Basiliensis.

Il a travaillé avec des ensembles tels que Hespèrion XXL'ArpeggiataHilliard Ensemble, Mala Punica, l'Orpheus Chamber Orchestra et des chanteurs tels qu'Andreas SchollMaria Cristina KiehrArianna Savall et Sting 1.

Des collaborations récentes avec Sting (dans le domaine de la musique du xvie siècle) ont abouti à l'album et au film Songs from the Labyrinth, consacré aux chansons pour luth de John Dowland. Le premier album solo de Erin Karamazov sur DECCA "The Lute is a Song", sorti en 2008 inclut des invités de marque comme StingRenée Fleming et la chanteuse-compositrice macédonienne Kaliopi.

Le second album solo de Karamazov à l'archiluth Britten - Bach (Alpha, 2011) comprend le "Nocturne" de Benjamin Britten et la Partita pour violon seul nº 2 de Jean-Sébastien Bach

Il a aussi enregistré avec le groupe vocal féminin croate "Klapa" Cesarice (Menart, 2012).

Pavel Steidl

steidl.jpg

Après avoir remporté le premier prix au Concours international de guitare de Radio France en 1982 à Paris, Steidl a commencé sa carrière en tant que musicien professionnel.

 

Depuis qu'il a remporté le premier prix du Concours international de Radio France à Paris en 1982, il est devenu l'un des solistes les plus acclamés de sa génération Avant cela, il a étudié avec des guitaristes tels que Milan Zelenka et Štepán Rak à Prague.

 

En 1987, il a décidé d'émigrer aux Pays-Bas où, après des années d'études et d'inspiration auprès de nombreux artistes différents, il a créé son propre style qui n'ignore pas la manière authentique d'interpréter la littérature de guitare du XIXe siècle sur des instruments d'époque. Pavel Steidl compose également et ses propres compositions sont souvent jouées lors de ses concerts. Il a joué dans plus de 40 pays à travers le monde. Pavel Steidl joue de nombreux instruments, mais principalement des guitares de Francisco Simplicio (1926) et Franz Butcher (2008), et un instrument original Nikolaus G.Ries ca. 1830

 

Dans son enseignement, l'approche de Pavel est encourageante mais subtile. Car, comme il le dit, « le professeur n'a pas le droit de tout dire. [...] Je leur ai laissé jouer un morceau. Chaque note deux fois, un staccato, un tenuto, pour montrer ce qu'on sait faire. Les possibilités : c'est ça J'aime beaucoup. Je n'aime pas écrire piano, forte, tenuto. Je n'aime pas les métronomes."[1] Steidl est connu pour avoir utilisé le chant diphonique dans certaines œuvres, comme Hommage à Jimi Hendrix, op. 52.